1781277_10152834553284162_8654582664203274949_o

WSBK-Losail : Sylvain Guintoli fait durer le suspense

En remportant la première manche, Sylvain Guintoli (Aprilia) revient à trois points de Tom Sykes (Kawasaki).

Cette huitième victoire en mondial Superbike de Sylvain Guintoli est peut-être l’une des plus importante. Elle permet au pilote français de revenir à trois points de Tom Sykes (Kawasaki) et nous promet une dernière manche de folie. « Je suis parti calmement. Je savais que j’avais une bonne vitesse de pointe. J’ai doublé Tom pour revenir sur Jonathan Rea. Loris Baz était très rapide. Ensuite j’ai essayé de garder ma vitesse. À mi-course j’ai poussé dur pour passer en tête. Je suis tellement excité et content d’être ici. Je prends beaucoup de plaisir à piloter cette moto. Nous allons essayer de briller en seconde manche et cela va être une grande finale », prévient le pilote Aprilia.

Avec la seconde place de Loris Baz (Kawasaki), les pilotes français nous offre un beau doublé. À noter qu’en fin de course, Loris n’a pas suivi des consignes d’équipe qui lui demandaient de laisser passer Tom Sykes. « J’ai eu des difficultés avec mon pneu avant puisque je perdais l’avant de ma moto dans les virages à droite. Je suis content de ce résultat. Nous allons voir si nous pouvons gagner la seconde course », analyse Loris.

Enfin, avec cette troisième place, Tom Sykes a laissé filer de gros points. Avant cette première manche, il en possédait 12 d’avance sur Sylvain Guintoli. Le pilote britannique explique : « C’était une grande course. Il y a eu une belle passe d’arme entre Marco Melandri et moi. Il va falloir améliorer les réglages de ma moto pour la seconde manche. L’Aprilia semble plus rapide en ligne droite notamment. »

Grâce à la victoire de Sylvain Guintoli, Aprilia est titré champion du monde des constructeurs.

Jonathan Rea (Honda Pata) a d’abord mené la course pour finalement terminer à la quatrième position devant Davide Giugliano (Ducati) et Toni Elias (Aprila Red Devils Roma) qui a économisé ses pneumatiques pour finir en beauté. Chaz Davies (Ducati) termine septième devant Marco Melandri (Aprilia) qui a accusé le coup en fin de course. Les deux pilotes Voltcom Crescent Suzuki, Eugene Laverty et Alex Lowes complètent le top 10.

En catégorie EVO, si Niccolo Caneoa (Ducati Althea) remporte la course, David Salom (Kawasaki) est titré champion du monde de cette classe.

Le classement de la première manche est ici. Le départ de la seconde manche sera donné à 20 h.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire