24h Motos Suzuki Endurance Racing Team

Vincent Philippe (SERT) : « Sans freins la puissance n’est rien »

Vincent Philippe ainsi que toute l’équipe du Suzuki Endurance Racing Team n’ont pas été récompensé de leur efforts lros des 24 Heures Motos. Des problèmes de freins les ont privé d’un podium.

Durant toute la première partie de l’épreuve, la GSX-R1000 du SERT s’est battue aux avantpostes de la course et va se hisser jusqu’à la 2e place. Le trio Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black engrange ainsi les huit points de bonus à la 8e heure de course. L’équipe va maintenir la pression sur ses concurrents jusqu’au milieu de l’épreuve lorsque des soucis de freinage obligent la Suzuki #2 à multiplier les arrêts au stand. Malgré tous les efforts de l’équipe technique pour résoudre au plus vite le problème, le SERT se retrouve à la 35e place du classement à la mi-course. Les hommes de Dominique Méliand vont alors s’engager dans une formidable remontée, efforts qui se soldent par une 24e place à l’arrivée. Donimique Méliand : « Nous n’avons pas été épargnés pendant cette course difficile. Il faut se rappeler que notre moto est en phase de progression et au Mans, ce n’était que sa deuxième course. Visiblement, nous avons encore du travail à accomplir. Nous devons bien sûr résoudre les problèmes de freinage rencontrés ce week-end qui nous ont privé d’une belle course. Car cette nouvelle GSX-R 1000 a tous les atouts pour gagner ! ».

Vincent Philippe réagit : « Je ne suis pas déçu de notre prestation car sans avoir passé 1h11 de trop au stand, nous aurions gagné ! Je crois que les motos d’aujourd’hui sont définitivement compliquées, capricieuses et difficiles à mettre au point pour la compétition et surtout en endurance. Au-delà de notre adhérence arrière précaire, nous pouvions vraiment faire une très belle course et s’assurer un podium voir une victoire. Cependant la chaleur nous a fait découvrir encore de nouveaux problèmes. Sans freins la puissance n’est rien ! On retourne au travail dès demain et ça va payer. ».

Le Suzuki Endurance Racing Team pointe à la sixième place du classement provisoire du championnat du monde d’endurance FIM EWC. L’écart avec la Honda #5, leader, est de 56 points.

D’après les communiqués de Suzuki et Vincent Philippe

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire