FSBK Grégory Leblanc  Nogaro qualifications

FSBK-Nogaro : Leblanc et Debise marquent déjà les esprits

Les concurrents du championnat de France Superbike en décousent ce week-end sur le tracé de Nogaro. Cet après-midi, Grégory Leblanc (Kawasaki) a signé la pole position en catégorie Superbike.

Après la pluie du Mans, le soleil est bien au rendez-vous sur les terres gasconnes. Des conditions qui permettent à Grégory Lebanc, double champion de France de la catégorie Superbike, de s’illustrer. Ainsi, le pilote Kawasaki a signé deux pole position et survole les essais chronométrés avec comme pour meilleur chrono un 1’28″906. « Notre machine est au top, nous avons ciblé notre choix pneumatique pour les deux courses et j’ai un rythme plutôt satisfaisant. Il ne reste plus qu’à espérer que les conditions météos ne soient pas aussi catastrophique qu’au Mans », a déclaré le polemen.

À l’issue de la première séance d’essais chronométrés, Grégory Leblanc devance Sébastien Gimbert (Honda) et David Muscat (Ducati). Pour la seconde séance, on prend les mêmes et on recommence sauf pour la troisième position occupée par Gregg Black.

Debise survolté

En catégorie Supersport, Valentin Debise (Honda) a signé le meilleur chrono lors des deux séances (1’32″325 puis 1’30’505). Il devance Cédric Tangre (Suzuki) et Hugo Clere (Yamaha). Le leader du championnat, Robin Camus, a d’abord réalisé le 4e temps avant de terminé 11e lors de la seconde séance. En Trophée 600 Pirelli, Thibaut Gourin et Yvan Laetzig se sont illustrés.

Side car : Delannoy-Rousseau remettent ça

Après un début de course, très engagé, c’est au 4e tour que l’équipage Delannoy/Rousseau (Suzuki) parvient à prendre l’ascendant sur Moreau/Gadet (Suzuki). Delannoy/Rousseau, à l’image de ses deux victoires aux Mans, poursuit sur sa lancée et remporte la course avec plus de 16 secondes d’avance sur la paire Moreau/Gadet.

Huet/Arifon (Suzuki), pourtant leaders, subissent une coupure moteur dans la courbe de l’aviation les reléguant en fond de peloton. L’équipage breton entame alors sa remontée, pour terminer à la 3e place.

En F2, Guignard/Poux parti en 6e position, termine 7ème du classement scratch, et remporte ainsi la catégorie, juste devant l’équipage féminin Leblond/Farnier, la famille Olliger complète le podium.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire