FSBK Nogaro Leblanc Muscat course

FSBK-Nogaro : Carton plein pour Grégory Leblanc

Grégory Leblanc (Kawasaki) s’offre son premier doublé de la saison. Gregg Black (Suzuki) reste leader du classement provisoire du championnat.

Course 1

C’est sous quelques gouttes de pluie, mais sur une piste déclarée « sèche » que le départ de la première course Superbike est donné. Gregory Leblanc (Kawasaki) et Sébastien Gimbert (Honda) effectuent un excellent départ, à l’inverse de David Muscat (Ducati), qui reste littéralement scotché sur la grille. Au 1er passage sur la ligne, Leblanc et Nicolas Salchaud (Kawasaki) se détachent de Romain Maitre (Suzuki), Emeric Jonchière (BMW) et de Gimbert. Plus de 3 secondes séparent le peloton de chasse des deux hommes de tête. Très vite Muscat réintègre ce peloton, au 3e tour il pointe à la 3e place à 4,054 secondes de Leblanc. L’écart se creuse et s’accentue entre les deux hommes de tête, désormais plus d’une seconde sépare Leblanc de Salchaud, c’est le moment choisi par David Muscat pour porter son attaque.

À l’entame du 6ème tour, Muscat se fait de plus en plus pressant, ce dernier ne compte désormais plus que deux petites secondes de retard sur les deux hommes de tête : Leblanc et Salchaud. À domicile, sur ses terres, Muscat est déterminé à rattraper Leblanc, parti en cavalier seul. À l’entrée du virage de la ferme, Muscat porte l’estocade sur Salchaud, impuissant face à tant d’efficacité et de prise de risque. « Je suis chez moi ici, dans le dernier partiel, je freine plus tard que les autres, et c’est là que je fais la différence », précise Muscat à la fin de la course.

À noter, la performance impressionnante de Gregg Black (Suzuki), auteur d’une remontée exceptionnelle. Le pilote du Team Suzuki LMS pointe à la 11e place à la mi-course, et fournit son effort sur une piste qui commence à glisser de plus en plus… À 3 tours de l’arrivée, Black prend l’ascendant sur Muscat au virage de la ferme. Sur la ligne, Leblanc peut « souffler », il remporte brillamment cette première course devant Black et Muscat.

Pour la première place en Stock, Kenny Foray (Yamaha) livre une bagarre intense avec Jonchière. À 8 tours de l’arrivée Foray s’empare de la 4e place scratch et ne la lâchera plus. Jonchière rétrograde à la 7e place. À l’arrivée les pilotes franchissent la ligne dans l’ordre suivant : Foray, Baptiste Guitet (Suzuki) et Maitre.

Course 2

Pour la deuxième course, Gregg Black (Suzuki), attaque fort d’entrée pour prendre les commandes dès le virage de la ferme. Mais au passage du 1er tour c’est bien Muscat, Gimbert et Leblanc qui se présentent dans cet ordre sur la ligne de chronométrage. Muscat domine littéralement cette course avec plus de 8 secondes d’avance sur son dauphin au 4e tour. Derrière la bataille fait rage entre Jonchière, Leblanc, Gimbert et Salchaud.

Il faut attendre le 9e tour pour voir Leblanc réduire l’écart avec Muscat et revenir à 5 secondes du pilote Ducati. Petit à petit, la piste remonte en température. Les pneus chauffent et l’écart se réduit entre les deux hommes. Muscat, victime de son mauvais choix de pneus, tente en vain de résister. Il admettra « ne pouvoir s’en prendre qu’à lui même » après avoir déjà commis cette erreur l’an passé, en montant des pneus « full pluie ». La piste et ses lignes droites drainantes sèchent vite. Les pneus montent donc rapidement en température, provocant une usure prématurée.

Leblanc enchaîne les meilleurs temps au tour. À 3 tours de l’arrivée, le pilote Kawasaki SRC ne compte plus que 2 secondes de retard. Dans le dernier tour Leblanc et Muscat sont coude à coude au bout de la ligne droite de l’Aérodrome, Leblanc passe en tête dans la courbe et s’octroie la victoire finale.

Gabriel Pons (Kawasaki) véritable sensation du week-end, auteur d’un dépassement audacieux en bout de ligne droite de l’Aérodrome, s’adjuge la 3e place synonyme de victoire en catégorie Stock. « Pour dépasser Salchaud j’ai pas réfléchis. Au pire je tirais droit, j’ai planté les freins et je suis sorti propre », dit l’homme aux pattes à la Guy Martin.

En stock Emeric Jonchière se distingue aussi en s’emparant de la 2ème place, Steven Le Coquen (Yamaha) vient compléter le podium.

Au classement provisoire, Gregg Black s’empare de la première place avec 59 points, suivi du pilote Stock Kenny Foray (56 points) et de Grégory Leblanc dont le week-end fût plus que prolifique avec 53 points pris sur 54 possibles.

D’après le communiqué de la FFM

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire