IMGP5578 copy

FSBK-Le Mans : Gimbert écrase la concurrence et le suspens

Sébastien Gimbert a frappé un grand coup cette après-midi à l’occasion de la superpole.

C’est ce que l’on appel « claquer une pendule ». Cette après-midi à l’occasion de la Superpole, le pilote BMW Sébastien Gimbert à réalisé le tour parfait. Son chrono de 1’36″418 atteste bien une domination jamais contestée depuis les essais libres. Il peut avoir le sourire car demain à l’amorce de la première course, le favoris ce sera lui. « Je suis satisfais pour toute l’équipe et Michelin qui nous a fournis des pneumatiques extra. Je m’étais préparé à faire quelque chose ici. La moto n’est pas à son top au niveau préparation car il nous manque encore quelques pièces mais ce chrono montre bien que nous sommes performants » a expliqué le pilote BMW lors de la conférence de presse. Avec ce temps canon, Gimbert relègue Erwan Nigon à une demie seconde et Julien Da Costa à plus d’1 seconde. Nous espérions mieux de la nouvelle zx10-r mais rien n’est définitif. D’autant que la météo devrait se dégrader demain et qu’Erwan Nigon entend bien donner la réplique. Sébastien Gimbert connait bien son coéquipier : « Erwan sera un adversaire redoutable demain mais également tout au long de la saison » mais aucune crainte concernant la météo « nous avons des Michelin, il peut neiger ». Une confiance qui semble inébranlable. La grille de départ est ici.

Supersport : Denis Bouan et Olivier Four dans un mouchoir de poche ! 

Nous attendions Olivier Four et s’est finalement son coéquipier Denis Bouan qui réalise la pole position. Le quintuple vainqueur du Moto Tour n’avait plus fait de vitesse depuis 2 ans. Il démontre ainsi qu’il n’a pas perdu la main. L’écart entre Bouan et Four est infime (seulement 7 dixièmes d’écart). Denis Bouan est le premier étonné par ce résultat : « Je ne m’attendais pas à faire la pole. Tout est réuni pour faire de bonnes choses et le circuit Bugatti est un tracé que j’apprécie. Je suis fier et content d’effectuer de bons débuts en Supersport. Cela va me permettre de me détacher de l’image de pilote routier ». Etienne Masson s’élancera depuis la 3e position de la grille de départ devant Axel Maurin qui a fourni un bel effort lors de la Superpole. A noter la perf du jour réalisée par David Bouvier. Malgré une Yamaha bien en dessous niveau performance, David réalise le 6e chrono. Du côté du Junior Team, la nouvelle Suzuki gsx-r 600 manque est à cour de préparation. Vincent Philippe n’a pu faire mieux que 6e. La grille de départ est ici.

Les courses débuteront à 10h demain matin. Côté météo, la pluie devrait s’invitée sur le circuit Bugatti demain après-midi.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire