Bol d'Or Wepol Racing

FIM EWC : Wepol Racing a joué les intrus au Bol d’Or

La Yamaha #13 du Wepol Racing est l’invitée surprise du podium du 82e Bol d’Or. Une performance pour cette équipe qui a pris possession de la Yamaha R1 que quelques jours avant l’épreuve.

Avant d’arriver sur le circuit Paul Ricard pour le 82e Bol d’Or, le Wepol Racing (ndlr, anciennement Penz13.com), avait effectué une seule séance d’essais sur le circuit de Most en République Tchèque avec sa nouvelle Yamaha R1. Une préparation somme toute légère pour affronter une course de 24 heures exigeante. Au bout du compte, tout a parfaitement fonctionné et la Yamaha #13 pilotée par Danny Webb, Matthieu Lagrive et Sheridan Morais a franchi la ligne d’arrivée en troisième position (à moins d’un tour de la moto gagnante).

« Cette troisième place est une victoire pour nous », Rico Penzkofer, team manager Wepol Racing.

Danny Webb était déjà monté sur le podium l’an passé mais c’était avec BMW. Il déclare : « Nous avions beaucoup à apprendre et l’équipe a fait un travail incroyable. Nous avons maintenant un hiver devant nous où nous pouvons tirer partie de tout cela. C’est un résultat incroyable pour l’équipe et toutes les personnes impliquées. Je pense que nous avons tous bien roulé, vraiment bien. J’ai eu un gros combat avec Freddy Foray et je savais à ce moment-là que nous nous battions pour la tête. Je ne pouvais pas le laisser partir et c’était très amusant. Ce fut une course difficile mais c’est toujours comme ça sur les courses de 24 heures. Maintenant je suis juste épuisé mais plus que ça je suis heureux. »

Matthieu Lagrive a rejoint le Wepol Racing cet été. Il confie : « C’était mon 19e Bol d’Or et pour une première avec cette nouvelle équipe, c’était parfait. Tout le monde est très professionnel. Bien sûr, sur la piste, je n’étais pas le plus rapide mais j’ai haussé mon rythme pas à pas et nous avons obtenu un résultat massif. »

Sheridan Morais souligne le travail de préparation du Wepol Racing : « L’équipe n’a eu que deux semaines pour préparer les motos. Elle les a rapidement passé en revue et a remplacé toutes les pièces qui devaient l’être. Nous avons été l’une des rares équipes à ne pas connaître le moindre problème technique. Cela montre simplement la qualité du team. Bien sûr, personne ne s’y attendait. Nous espérions juste entrer dans le top dix. Maintenant nous voulons plus. »

Enfin, Rico Penzkofer, team manager, explique : « Je reste muet. Nous avons pris une décision risquée en passant de BMW à Yamaha parce que nous avions moins de temps de préparation. Alors le champagne sur le podium avait un goût encore plus doux. Pour nous, ce fut une surprise de nous battre pour la victoire une heure avant la fin de la course et ensuite de nous retrouver sur le podium. Nous n’avons rencontré aucun problème mécanique, même le changement de freins effectué en début de soirée était juste pour la sécurité. Danny, Matthieu et Sheridan ont montré qu’ils sont des pilotes de classe mondiale. Cette troisième place est une victoire pour nous. »

Si la Yamaha #13 du Wepol Racing n’avait pas le rythme pour suivre les cinq machines officielles, il ne fallait pas faire d’erreur. Les pilotes comme les mécaniciens du team n’en ont pas commis. Cette troisième place est très valorisante pour l’équipe allemande qui sera très attendue lors des 24 Heures Motos 2019 (20-21 avril). Là, l’effet de surprise ne tiendra plus.

Propos issus du communiqué du team

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire