Bol d'Or Suzuki Honda

FIM EWC : le remaniement du championnat en questions

La refonte du calendrier du championnat du monde d’Endurance suscite de multiples interrogations. Nous répondons aux principales.

Pourquoi réformer le calendrier?

Parallèlement au championnat du monde d’Endurance, Eurosport diffuse le championnat du monde MotoGP ainsi que le championnat du monde Superbike. Face à ces mastodontes de la vitesse, difficile pour le FIM EWC de se faire une place. Même si, en 2015, Eurosport Events a concentré ses efforts sur la couverture médiatique du championnat, calquer le calendrier sur celui des sports collectifs permettra au FIM EWC de s’offrir une véritable visibilité, sans clash de dates avec les autres championnats moto.

Où se dérouleront les courses durant l’hiver?

Eurosport Events a l’intention d’étendre le calendrier hors de l’Europe entre novembre et février. Ainsi, une manche pourrait être organisée sur le circuit de Buriram en Thaïlande ou encore Losail au Qatar.

Les équipes privées pourront-elles suivre le mouvement?

Un soutien particulier sera accordé aux teams privés afin de les aider à s’engager sur l’ensemble de la saison. Les épreuves qui se disputeront en dehors du continent européen seront organisées avec un soutien logistique complet en leur faveur. Un trophée FIM EWC des équipes privées sera créé. Ce trophée sera assorti de primes significatives ainsi que d’actions de promotion pour les meilleures équipes.

Un pilote MotoGP pourra t-il participer au FIM EWC?

Puisque le FIM EWC se déroulera durant l’intersaison des championnats du monde MotoGP et Superbike, a priori, rien n’empêchera un pilote issu de ces championnats de venir en Endurance. C’est sûrement une autre raison pour laquelle Eurosport Events se lance dans la réforme du calendrier. Les pilotes Yamaha, Bradley Smith et Pol Espargaro, ont d’ailleurs participé et remporté les 8 Heures de Suzuka en juillet dernier.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire