8h Oschersleben FCC TSR Honda France

FIM EWC : F.C.C TSR Honda France veut marquer l’histoire

Les 8 Heures de Suzuka marquent la course à « la maison » pour l’équipe japonaise F.C.C TSR Honda France. Elle pourrait y décrocher le titre de Champion du Monde d’Endurance FIM EWC 2017-2018. Ce serait une première pour une équipe japonaise.

10 ! C’est le nombre de points qui séparent l’équipe F.C.C TSR Honda France et le GMT94-Yamaha au classement provisoire du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC. Tous les regards seront donc braqués sur ces deux équipes samedi à l’occasion de la 41e édition des 8 Heures de Suzuka, dernière manche du championnat.

Pour devenir la première équipe japonaise à décrocher le titre de Champion du Monde d’Endurance, F.C.C TSR Honda France a choisi une stratégie claire et précise : profiter des essais libres et des qualifications afin de préparer la moto pour la course. Ce qui signifie que Freddy Foray, Josh Hook et Alan Techer ne se lanceront pas dans une chasse au chrono. Ils savent que face aux équipes officielles japonaises qui ne visent rien d’autre que la victoire sur cette épreuve, c’est peine perdue. En revanche, en course, tout est possible et une place sur le podium ou dans le top 10 peut suffire pour remporter le titre.

« La meilleure façon de bien figurer aux 8 Heures de Suzuka est de croire en nous et de nous concentrer sur la course »

Freddy Foray invite à la prudence mais reste néanmoins sûr des forces de son équipe : « C’est la première fois que je participe aux 8 Heures de Suzuka avec une équipe japonaise et j’ai hâte d’y être. Nous préparerons soigneusement la moto pour la course. Nous sommes très confiants mais on ne sait jamais ce qui va se passer en course, il faut donc être vigilant. Nous avons une avance de dix points au classement provisoire du championnat, mais la meilleure façon de bien figurer aux 8 Heures de Suzuka est de croire en nous et de nous concentrer sur la course. »

Josh Hook compte sur la force collective pour s’imposer : « Il est essentiel de rendre la course aussi facile que possible pour les trois pilotes et de réduire les erreurs. Je crois que la moto sera performante à Suzuka et toute l’équipe devra se concentrer entièrement sur la course. La moto, l’équipe et les pilotes seront unis à Suzuka. Honda a connu beaucoup de succès à Suzuka. Je suis convaincu que nous pouvons gagner le championnat. »

Enfin, pour Alan Techer, terminer la saison à Suzuka est un avantage : « Les 8 Heures de Suzuka sont une course très importante. L’an passé je n’avais pas pu y participer à cause d’un accident mais cette année sera différente. Je suis content de courir avec F.C.C. TSR Honda France. Nous devons nous concentrer sur l’amélioration de la moto mais je suis confiant. Nous roulerons à domicile et c’est un gros avantage. Je crois en mes coéquipiers, bien sûr, et nous avons de bons rapports. J’ai hâte de remporter le trophée du vainqueur! »

En 2016, lorsque le F.C.C TSR Honda s’est engagé en FIM EWC, l’équipe japonaise se donnait trois ans pour devenir Champion du Monde d’Endurance. Trois années plus tard, l’équipe managée par Masakazu Fuji est en passe d’accomplir son objectif. Toutefois, le GMT94-Yamaha ne s’en laissera pas compter et l’équipe française rêve d’un troisième titre histoire de tirer sa révérence avec la manière.

Propos issus du communiqué de Honda

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire