8h SlovakiaRing départ

FIM EWC : étape décisive en Slovaquie

Les 8 Hours of Slovakia Ring, troisième épreuve du championnat du monde FIM EWC 2017-2018, s’annonce comme une étape décisive. F.C.C. TSR Honda France arrive en tête du classement provisoire où quatre teams se tiennent en 14 points d’écart.

Après sa victoire aux 24 Heures Motos le 22 avril au Mans, l’équipe japonaise F.C.C. TSR Honda France arrive en Slovaquie avec quatre points d’avance sur le champion du monde FIM EWC en titre, le GMT94 Yamaha, qui est aussi le vainqueur des 8 Hours of Slovakia Ring 2017. Cette deuxième édition des 8 Hours of Slovakia Ring s’annonce donc comme un bras de fer entre ces deux équipes.

La Yamaha officielle française, qui avait remporté le Bol d’Or, manche d’ouverture de la saison en septembre 2017 sur le circuit Paul Ricard au Castellet, a mis un genou à terre au Mans. En avril dernier, après avoir contrôlé la course aux 24 Heures Motos durant 17 heures, le GMT94 Yamaha a perdu tout espoir de victoire après deux chutes mais a tout de même sauvé des points en terminant à la 10e place.

Sérieuse rivalité dans le trio de tête
Si le F.C.C. TSR Honda France et le GMT94 Yamaha sont au coude à coude, une autre équipe a une belle carte à jouer en Slovaquie. Honda Endurance Racing est monté sur le podium des deux premières courses de la saison. 3e au Bol d’Or et 2e aux 24 Heures Motos, l’équipe officielle Honda britannique pointe en 3e position au classement provisoire à 13 points seulement du leader. Avec 30 points à prendre pour le vainqueur des 8 Hours of Slovakia Ring, Honda Endurance Racing, 3e des 8 Hours of Slovakia Ring 2017, peut viser plus haut.

La revanche des favoris
La victoire en Slovaquie est aussi dans le viseur de plusieurs favoris malmenés sur les 24 Heures Motos. On surveillera le Team SRC Kawasaki, 5e à l’arrivée après une chute et un souci de radiateur, le Suzuki Endurance Racing Team, hors des points suite à des problèmes de freinage, le YART Yamaha, contraint à l’abandon après une chute, et le NRT48 BMW, trahi par son électronique.

Malchanceux au Bol d’Or mais au pied du podium au Mans, le Bolliger Team Switzerland est aussi un candidat sérieux pour batailler dans le peloton de tête en Slovaquie.

Belle bagarre Superstock en vue
Les positions sont particulièrement serrées en catégorie Superstock. Neuf points seulement séparent la tête du classement provisoire. Le Tati Team Beaujolais Racing reste leader avec seulement deux points d’avance sur le Junior Team Le Mans Sud Suzuki et neuf points sur Moto Ain. La lutte pour la victoire Superstock s’annonce donc passionnante d’autant plus que Yamaha Viltaïs Experiences, vainqueur de la Coupe du Monde Superstock 2016-2017, va vouloir revenir pour la victoire après deux courses difficiles au Bol d’Or et aux 24 Heures Motos.

L’Europe de l’Est sous les projecteurs
Sur le Slovakia Ring, le Maco Racing Team est l’équipe nationale en vue. Cette formation slovaque engage d’ailleurs deux Yamaha R1, la Maco Racing Team #14, engagée sur l’intégralité de la saison FIM EWC et la Maco Racing Team #6 qui sera confiée à un trio de pilotes slovaques et tchèque. Les projecteurs se braqueront aussi sur l’équipe tchèque du Mercury Racing (BMW), 9e aux 24 Heures Motos, et sur le Team LRP Poland dont la BMW sera confiée entre autres au champion slovaque Jaroslav Cerny.

Les premiers essais libres officiels auront lieu jeudi 10 mai à partir de 11 heures CEST sur le Slovakia Ring. Le départ de la deuxième édition des 8 Hours of Slovakia Ring sera donné samedi 12 mai à 14 h 30.

>> La liste provisoire des engagés <<

D’après le communiqué du FIM EWC

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire