Bol d'Or Suzuki SERT

Endurance : le SERT compte sur l’électronique pour revenir au sommet

En 2015, le Suzuki Endurance Racing Team a pour objectif de récuperer un 14e titre de champion du monde. Pour cela, la Suzuki a subi une véritable cure de jouvence.

Les équipiers de longue date que sont Vincent Philippe et Anthony Delhalle devront accueillir un nouveau coéquipier en la personne d’Etienne Masson. Transfuge du Suzuki Junior Team LMS, Etienne a remporté avec Gregg Black et Baptiste Guittet, la Coupe du Monde FIM Superstock la saison passée.  Un trio 100 % français qui sera toujours managé par l’inusable Dominique Meliand.

Pour récuperer un 14e titre de champion du monde d’Endurance, le SERT a apporté quelque modifications à sa GSX-R comme l’explique Dominique Meliand : « Nous avons déjà commencé à tester la nouvelle machine qui a été développé en collaboration avec le personnel technique de l’usine Suzuki qui est installée au Japon. Nous avons amélioré l’électronique et nous bénéficions de nouvelles suspensions Ohlins que nous testerons afin d’être prêt pour les 24 Heures du Mans, première épreuve du championnat. Tous nos employés travaillent dur et nos pilotes ont travaillé leur condition physique. Nous voulons que notre moto porte de nouveau le numéro un. Ce n’est qu’un numéro mais il représente l’investissement tant humain que matériel. »

Notons que pour célébrer le 30e anniversaire du GSX-R, le SERT portera le numéro 30 en 2015.

Retrouvez les raisons qui ont poussé Michelin à quitter l’Endurance ici.

 

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire