577253_10150694707294821_88338184820_9745478_1682877202_n

Endurance : fiabilité retrouvée pour les Yamaha

Victime de surchauffe à répetition ces deux dernières années, la marque au diapason a réagi et la présence de 3 Yamaha dans le Top5 à l’arrivée du 76e Bol d’Or montre que la R1 a retrouvé ce qui faisait sa force par le passé : la fiabilité !

 

3e place pour la Yamaha du YART, 4e place pour celle du GMT#94 puis 5e position pour Folch Endurance voici une belle performance pour le clan Yamaha. D’autant que sur 10 R1 engagées, 7 ont vu le drapeau à damier. La nouvelle Yamaha semble avoir fait de gros progrès et ce n’est pas Christophe Guyot, team manager du GMT qui nous dira le contraire. Voici ce qu’il a déclaré à l’issue de la course : « L’anti-patinage et la nouvelle électronique apportent une nouvelle compétitivité. Bien sûr, nous avons encore du développement à effectuer mais nous n’avons connu aucun souci ».

Le temps où les R1 surchauffaient semble bien loin. Pour faire face à ce problème, chez Yamaha on a installé de nouveaux joints de culasse et des radiateurs étanches sous pression (on parle de 3 bars). Yamaha Austria vise le titre de Champion du Monde d’Endurance, un titre que le team autrichien a déjà conquis en 2009. À savoir que le team autrichien est un véritable team de développement pour Yamaha. Le YART assure la mise au point de nouvelles pièces et bénéficie ainsi d’un véritable soutien de Yamaha Japon. C’est pour cela qu’aux 8h de Suzuka, la Yamaha n°7 sera pilotée par des pilotes Yamaha officiels (Haga, Hill et Nakasuga). Le podium acquis dans les dernières minutes de course au Bol d’Or place le YART en bonne position pour viser le titre. Il faudra également compter sur la Yamaha du GMT#94. Bref une véritable course dans la course entre équipes Yamaha s’annonce pour cette année.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire