halsall-racing-suzuki

BSB : Halsall Racing représentera Suzuki en 2015 et au-delà

Suzuki Grande-Bretagne a annoncé son partenariat avec le Halsall Racing pour la saison 2015 du British Superbike.

La division britannique de Suzuki a confirmé qu’elle confiera deux 1000 GSX-R pour le Halsall Racing la saison prochaine. Une page se tourne puisque cette saison et depuis quatorze ans, c’est le TAS Racing qui défendait les couleurs Suzuki en BSB.

Paul Lusignan, directeur général de Suzuki Grande-Bretagne a déclaré : « Nous sommes très heureux de cet accord avec le Halsall Racing pour la saison prochaine. Avec l’enthousiasme évident et le professionnalisme du propriétaire de l’équipe, Martin Halsall, combiné à l’expérience de Jack Valentine, team manager, nous croyons que nous avons une base solide pour la saison prochaine et au-delà. Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier le TAS Racing pour leur soutien exceptionnel ces dernières années. Je leur souhaite le meilleur pour l’avenir. »

Ayant déjà pris livraison des deux GSX-R 2015, le Halsall Racing débutera le développement de ses machines avec l’aide de Suzuki Motor Corporation, en début d’année prochaine.

Le début d’une nouvelle ère

Propriétaire de l’équipe, Martin Halsall explique : « Nous nous engageons en British Superbike avec des objectifs clairs. Nous avons toujours l’intention d’être ici à long terme, mais notre objectif ultime était de représenter un constructeur au plus haut niveau. L’accord avec Suzuki répond à cet objectif. C’est le début d’une nouvelle ère pour notre équipe. Nous nous réjouissons de la saison à venir. »

Le Halsall Racing compte trois podiums depuis sont entrée en British Superbike avec Leo Costello et Tommy Bridewell en 2013 tandis que Jon Kirkam avait terminé troisième à Brands Hatch lors de la finale du championnat cette saison.

Découvrez à quoi ressemblera la grille de départ du championnat du monde Superbike 2015 ici.

 

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Une réponse à “BSB : Halsall Racing représentera Suzuki en 2015 et au-delà

Laisser un commentaire