Bol d'Or Team SRC Kawasaki pole position9_1842315407351935050_750x500

Bol d’Or : les réactions des polemen

Mathieu Gines, Randy De Puniet, Fabien Foret et Gilles Stafler (team manager) réagissent à leur pole position lors de la traditionnelle conférence de presse d’après qualifications.

Randy De Puniet : « Nous avons très bien travaillé avec le team et mes coéquipiers lors des essais pré-Bol. La moto avait bien progressé et nous étions très confiants. Je savais que je pouvais réaliser un très bon chrono lors des qualifications si tout était réuni et ce fut le cas. Je suis très content de ce chrono de 1’57.5. Mes coéquipiers ont très bien travaillé et grâce à eux, on se retrouve en pole position. Nous l’étions déjà aux 24 Heures Motos et nous avions terminé la course à la troisième place. Je pense que nous sommes mieux armés aujourd’hui. J’ai beaucoup plus d’expérience que l’an dernier où je découvrais la moto et les pneumatiques. Tout se passe bien dans l’équipe. Je suis ici pour m’amuser, prendre du plaisir. C’est le cas et ça se voit sur la piste. J’aimerais vraiment remporter cette course parce que j’ai participé à quatre courses d’Endurance, j’ai toujours fini sur le podium mais pas sur la plus haute marche. »

Fabien Foret : « La moto est plus homogène, plus constante, plus facile à piloter et plus efficace que l’année dernière car des pièces majeures ont été changées. Jusqu’à maintenant nous sommes assez satisfaits du comportement des pneumatiques. Nous sommes plus sereins et nous allons essayer de défendre nos couleurs du mieux possible. »

Ewc , Days , Bol , D or , 2017 , Conference de presse

Mathieu Gines : « Hier lors de ma séance de qualification j’ai buté sur du trafic et c’était vraiment dommage car cela m’a empêché de me faire plaisir sur un bon chrono. Néanmoins mes coéquipiers ont fait le boulot et nous partirons en pole position demain. Je suis confiant quant à notre rythme de course. 24 heures c’est long mais nous avons de grandes ambitions pour cette course. »

Gilles Stafler, team manager : « Il y a un très gros travail qui a été effectué par le staff depuis les 24 Heures motos car nous n’étions pas satisfaits des performances du châssis et des pneumatiques. Il y avait beaucoup à faire. Au lendemain des essais pré-Bol, pour la première fois depuis 2015, je pouvais affirmer que nous étions prêts pour la course. Pirelli a apporté des pneus complètement différents par rapport aux 24 Heures Motos et c’est ce qui explique notre performance. Par rapport à l’année dernière, ici, nous sommes plus rapides d’une seconde en moyenne. »

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire