8h d'Oschersleben YART Yamaha GMT94

8h d’Oschersleben : le YART Yamaha intensifie son effort

La Yamaha n°7 du YART Yamaha mène les 8 Heures d’Oschersleben, quatrième et dernière manche du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC.

Grâce à un Marvin Fritz étincelant, la Yamaha n°7 du YART Yamaha s’est installée en tête de la course tout en augmentant l’écart qui la sépare de la Yamaha n°94 du GMT94. Si les choses restaient en l’état, le YART décrocherait le titre mais Mandy Kainz, team manager, vise d’abord la victoire : « Nous ne pensons pas au championnat mais à la course. Seule la victoire nous intéresse. Nous faisons le maximum et nous sommes à la limite côtés moto et pneumatiques ».

Troisième, la Suzuki n°1 du Suzuki Endurance Racing Team pilotée par Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson reste au contact des deux machines de tête. « Il fait très chaud et la piste est glissante. Nous sommes en bagarre avec la Yamaha n°94. Nous sommes focalisés sur le résultat après 8 heures de course. Pour le moment, nous ne pouvons pas faire mieux », explique Vincent Philippe.

La BMW n°13 du BMW Motorrad Team Penz13.com pointe à la 4e position.

La Honda n°5 du F.C.C TSR Racing a sombré dans le classement après avoir connu un problème mécanique. Patrick Jacobsen, Damian Cudlin et Kazuma Watanabe apparaissent à la 31e place du classement général. « La moto a perdu de la puissance. Il n’y avait plus d’eau dans le radiateur et le moteur est monté en température », commente Damian Cudlin.

En catégorie Superstock, depuis le début de la course, c’est la Yamaha n°36 du 3ART Yam’Avenue pilotée par Lukas Trautmann, Louis Bulle et Alex Plancassagne qui mène les débats. Elle devance la Suzuki n°67 du Starteam PAM-Racing et la Kawasaki n°4 du Tati Team Beaujolais Racing.

Dans cette catégorie, la BMW n°48 du Voelpker NRT48 by Schubert-Motors, prétendante au titre, a chuté peu avant 16 h 25. « J’ai perdu l’avant sur une trace d’huile. Nous avons pu ramener la moto au stand mais nous ne savons pas encore si celle-ci est réparable », confie le pilote belge Bastien Mackels.

Il reste cinq heures de course et tout peut encore arrivée.

Classement

1. Yamaha n°7 YART Yamaha 109 tours

2. Yamaha n°94 GMT94 à 45″

3. Suzuki n°1 Suzuki Endurance Racing Team à 53″

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire