8h Suzuka SERT Qualifications

8h de Suzuka : des performances en demi-teinte pour le SERT

Mis en difficulté sur le circuit japonais lors des essais qualificatifs, le SERT s’élancera dimanche de la 22e position sur la grille de départ des 8 heures de Suzuka. L’équipe Suzuki conserve malgré tout ses chances d’emporter le titre 2017.

«On va se battre jusqu’au bout pour conserver le petit avantage qu’on a au classement. Nous savons que cette course va être difficile mais tout le monde est prêt !». Ces paroles encourageantes d’Etienne Masson résument l’état d’esprit qui règne au SERT avant d’affronter les 8 heures de Suzuka, finale du championnat du monde FIM EWC. En clair, le titre 2017 est toujours en ligne de mire et rien ne sera joué avant le baissé du drapeau à damier, dimanche soir.

À la recherche du package idéal

Si le SERT reste un des grands favoris pour coiffer cette couronne mondiale, les séances d’essais qualificatifs qui se sont déroulées aujourd’hui ont cependant démontré que le chemin à parcourir était encore long. La Suzuki #1 a en effet bataillé toute la journée pour tenter de trouver les meilleurs réglages, sans parvenir toutefois à mettre la main sur le package idéal. Vincent Philippe avait pourtant réalisé un chronomètre prometteur lors de la première session, en 2.10.570. Mais comme la veille aux essais libres, le leader du SERT va être victime d’une chute en deuxième séance et ne parviendra pas à améliorer son temps. Etienne Masson, lui aussi en difficulté sur ce tracé exigeant, est crédité d’un meilleur tour en 2.12.220 tandis que le jeune japonais Sodo Hamahara s’intercale entre ses deux coéquipiers, en décrochant un temps de 2.11.750. Ces performances en demi-teinte placent au final le SERT en 22e position sur la grille de départ.

Spécificité des 8 heures de Suzuka, les 10 meilleurs seront quant à eux invités à en découdre encore demain à l’occasion du Top 10 Trial. Le clan Suzuki y sera dignement représenté grâce à l’écurie Yoshimura Motul Racing, composée de Sylvain Guintoli, Takuya Tsuda et Josh Brooks, et du team Kagayama (Yukio Kagayama, Naomichi Uramoto et Hafizh Syahrin), respectivement 2e et 7e des essais qualificatifs.

D’après le communiqué de Suzuki France

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire