Conférence de presse d'après qualifications

24h Motos : Les réactions et la grille de départ

Après des séances qualificatives très disputées, le Penz13 s’offre la pole position devant la Kawasaki n°11, pourtant performante lors des essais, et la Yamaha du YART.

Malgré des difficultés récurrentes lors des essais nocturnes, la BMW du Penz13 profite des bonnes conditions climatiques de la matinée pour réaliser de bons temps et s’octroyer la première place sur la grille de départ avec un temps moyen de 1’38″201.

« Ce n’était pas dans notre optique d’être premiers, on pensait vraiment travailler la course parce qu’avec ce nouveau règlement, on a utilisé un minimum de pneumatiques pour les qualifications. On a tout de suite roulé très vite et on s’est aperçu qu’on jouait la pole » déclare Kenny Foray, indiquant au passage que la chute du pilote de la Kawasaki n°11, Fabien Foret, les avait aider à prendre la pole.

Il reconnaît néanmoins que la moto pose quelques problèmes en cas de pluie : « On sait qu’on a d’autres problèmes quand le temps n’est pas avec nous. On va essayer de régler cela demain. Quand il fait moins de 10 degrés, c’est très compliqué pour nous sur piste humide. » Même si les pilotes se sont rassurés à l’issue de ces qualifications, Kenny explique que la confiance n’est pas optimale : « On a pu se rattraper aujourd’hui mais on n’est pas dans un grand état de confiance car pour la course on risque d’avoir de la pluie. »

Pour autant, le trio a mené ces essais d’une manière très efficace, c’est en tout cas l’avis de Mathieu Gines qui indique « On est content d’être là, cela prouve que notre trio fonctionne bien », égratignant au passage le format des qualifications dont il dit « on tire tout vers le bas. »

Lukas Pesek confirme la volonté de l’équipe d’obtenir un bon résultat « Le plus important c’est ce qui nous attend ce week-end et nous sommes déjà pleinement concentrés. Je ferai de mon mieux pour être le meilleur malgré la pression. »

En catégorie Superstock, la Kawasaki n°33 du Team Louis Moto 33 Traqueur s’arroge la 8è place de la grille et prend la 1ère place de sa catégorie avec un temps moyen de 1’39″854. Le trio de pilotes de l’équipe se montre particulièrement satisfait du résultat obtenu et compte bien défendre son titre.

Emeric Jonchière : « Les conditions de ce matin nous ont bien aidé à obtenir cette place. Notre objectif c’est de défendre notre titre cette année. « 

Anthony Loiseau : « Notre équipe est très homogène. Nous avons un très bon rythme sur piste sèche et nous l’avons prouvé hier matin lors des essais libres. Rouler en Pirelli sur le sec, ça fonctionne très bien mais c’est plus difficile sous la pluie. »

Morgan Berchet : « Nous ne sommes pas encore au top, il y a encore des choses à peaufiner au niveau réglage mais dans l’ensemble on s’en sort bien. Cette nouvelle moto est bien plus maniable que l’année dernière. Nous sommes moins performant que les EWC au niveau motorisation mais nous n’en sommes pas trop éloignés »

En catégorie Experimental, la Metiss prend la 33è position sur la grille de départ avec une moyenne de 1’43″219.

Christophe Michel : « Nous avons rarement été aussi mal classés sur la grille de départ. Notre machine est un prototype donc nous avons testé des choses ce matin mais ça n’a pas marché. Nous avons fait de mauvais chronomètres. »

57 machines seront alignées demain à 15h00 au départ de la 39è édition des 24 heures Moto. Voici les 10 premières :

  1. Penz13.com – BMA Motorrad Team (BMW n°13)
  2. SRC Kawasaki (Kawasaki n°11)
  3. YART Yamaha Official Yam’Avenue (Yamaha n°7)
  4. Suzuki Endurance Racing Team (Suzuki n°1)
  5. GMT 94 Yamaha (Yamaha n°94)
  6. Honda Endurance Racing (Honda n°111)
  7. Team April Moto Motors Events (Suzuki n°50)
  8. Team Louit Moto 33 Traqueur (Kawasaki n°33) (1ère Superstock)
  9. Team Bolliger Switzerland (Kawasaki n°8)
  10. Junior Team LMS Suzuki (Suzuki n°72)

Laisser un commentaire