SRC Kawasaki n°11

24h Motos : la Kawasaki n°11 toujours en tête

Les heures s’égrainent et le SRC Kawasaki mène toujours la course au milieu de la nuit. Paisiblement mais sûrement.

Si la course avait débuté sous un temps menaçant et très humide, elle se poursuit désormais dans la fraicheur mais sans pluie.

La chute de la BMW n°90 du Team LRP Poland, à l’entrée du virage de la Chapelle, oblige le safety car à entrer en piste entraînant une neutralisation de quelques minutes.

La nuit est surtout marquée, à 23h13, par l’abandon des polemen du Penz13.com – BMW Motorrad Team avec le trio Gines/Foray K./Pesek suite à des problèmes mécaniques.

L’équipe Louit Moto 33 Traqueur connaît elle-aussi quelques déboires l’obligeant à rejoindre son box, quelques minutes avant minuit, alors qu’elle occupait la 2è position de la catégorie Superstock et qu’elle se battait pour prendre la tête. Gilles Caballo, team manager, précise : « Il s’agit d’un problème électrique. On cherche d’où ça vient mais on ne trouve pas l’origine. »

Les déceptions ou résignations sont nombreuses cette nuit, notamment au sein du SERT qui n’est plus en mesure de courir pour la victoire. « On oublie la victoire. On va essayer de ramener quelques points » confie Anthony Delhalle.

Le GMT94 vit une course extrêmement difficile, émaillée de chutes et de problèmes techniques. Christophe Guyot ne baisse pas les bras pour autant et explique « On espère remonter dans les points et finir la course. On n’a plus de traction control donc c’est éprouvant pour les pilotes ». Fatigue qui se lit sur le visage de David Checa lors de son dernier retour au stand, avant de passer le guidon à l’un de ses coéquipiers.

Chez Kawasaki, on se montre sereins et prudents. Matthieu Lagrive indique « La moto et les pneus se portent bien. Il ne faut pas prendre de risque et conserver les écarts. »

De son côté, le FCC TSR Honda roule tranquillement. L’équipe profite de sa fiabilité et du pilotage efficace et sans erreurs de son trio de pilote, Watanabe/Techer/Cudlin, pour se maintenir dans le trio de tête.

En Superstock, le Junior Team LMS mène la danse et possède une avance de 2 tours sur son poursuivant, le NRT48 Race Events UG. Damien Saunier confie que la course est plutôt difficile et que l’objectif est de rouler sans prendre de risque inconsidéré pendant la nuit : « Le début de la course a été mouvementé. Il y a eu des aléas avec la météo. Les pilotes ont un bon rythme. La stratégie pour la nuit : se caler sur la concurrence et ne pas faire d’erreur. »

Classement EWC à 01h30 :

  1. SRC Kawasaki (11)
  2. Honda Endurance Racing (111)
  3. FCC TSR Honda (5)

Classement Superstock :

  1. Junior Team LMS (72)
  2. NRT 48 Race Events UG (48)
  3. Team 3ART Yam’Avenue (36)

Photo : SRC Kawasaki ©

Laisser un commentaire