24h Motos Fabien Foret

24h Motos : Fabien Foret s’en veut

 L’ancien champion du monde Supersport a fait son mea-culpa lors de la conférence de presse d’après course. Il endosse les conséquences de sa chute.

Il aura suffit d’une chute et de 13 minutes pour ruiner tous les espoirs de victoire des vert. La chute de Fabien Foret dans le deuxième tour de son premier relais fut lourde à porter pour l’ancien champion du monde Supersport. 47e au moment de reprendre la piste, le couteau entre les dents, Grégory Leblanc, Mathieu Lagrive et Fabien Foret vont mener un train d’enfer et effectuer une folle remontée jusqu’à la deuxième place. Hélas les 8 tours perdus ne seront jamais rattrapés et la Suzuki fit la course parfaite.

Moralement blessé et conscient de son erreur, Fabien Foret fut invité par Gilles Stafler à effectuer le dernier relais et donc à franchir la ligne d’arrivée. Tout un symbole mais aussi une belle marque de confiance de l’emblématique team manager du Team SRC Kawasaki. « Je méritais pas forcément d’accomplir le dernier relais. C’est un signe de respect de la part de Gilles et j’apprécie beaucoup. Encore une fois je suis déçu parce que je fais une erreur dans mon deuxième tour de la course. Ça ne m’a pas mis dans de bonnes conditions pour la suite de l’épreuve. Je ne peux pas revenir en arrière et je dois l’accepter. Je présente mes excuses à toute l’équipe et mes coéquipiers parce qu’ils méritaient mieux que ça. Bravo au SERT. J’aurais bien voulu qu’on leur donne du fil à retordre », commente Fabien Foret.

Plus mesuré que la veille, où il avait reproché à Fabien Foret de s’être « enflammé », Gilles Staffler explique à l’issue de la course : « J’ai des comptes à rendre vis-à-vis de Kawasaki. C’est la première fois que nous avons l’occasion de faire l’intégralité du championnat du monde. Nous avons commis une erreur. C’est vrai, j’étais en colère mais ça arrive fréquemment. Le but c’était de remonter au classement pour essayer d’engranger un maximum de points ».

Cette deuxième place permet tout de même à la Kawasaki n°11 d’empocher 41 points et de figurer à la troisième place du classement provisoire du championnat à 19 longueurs du SERT.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire