April Moto Motors Events Suzuki n°50 750x500

24H Motos : April Moto Motors Events en pole position provisoire

C’est sous une météo capricieuse que les pilotes ont tenté d’établir les meilleurs temps possibles lors des premières séances qualificatives. Et le résultat peut surprendre.

Les 4 séances qualificatives ont eu un invité quelque peu gênant : la pluie. Les pilotes ont dû composer avec et faire preuve d’une concentration maximale pour éviter les chutes.

Si le SERT ouvre les hostilités lors de la première séance, avec Vincent Philippe qui établit un temps de 1’54″508 devant la Suzuki n°50 de Gregg Black et la Honda n°111 de Julien Da Costa, les conditions climatiques bouleversent totalement la hiérarchie lors des séances suivantes.

La deuxième séance voit la Suzuki du Team April Moto Motors Events prendre l’avantage avec Grégory Fastré à son guidon en 1’55″912, devant Anthony Delhalle et Sébastien Gimbert. Mathieu Lagrive peine à entrer dans le rythme en début de séance mais parvient tout de même à se hisser à la 4è place. Les BMW sont en difficulté et ne se montrent dangereuses à aucun moment. Les chutes sont nombreuses et malgré l’apparition du soleil, la piste séchante ne permet pas aux pilotes d’améliorer leurs temps. Nicolas Salchaud s’illustre lors de cette séance en prenant la première place de la catégorie Superstock. « On s’est bien préparé cet hiver dans ces conditions. Les pneus Michelin et en particulier le pneu avant nous aide sur piste humide. J’ai acquis beaucoup d’aisance même si je rate un exploit en raison d’un problème de pression sur le pneu arrière » commente le pilote à l’issue de la séance.

Une fois de plus, la pluie s’invite ce qui oblige la direction de course à repousser le départ de la 3è séance d’une dizaine de minutes. C’est Damian Cudlin sur la Honda n°4 du F.C.C TSR Honda qui arrive en tête avec 1’51″969, améliorant largement le meilleur temps de la première séance. Il devance Ivan Silva du YART. Lucas Mahias prend la 3è place avec la Suzuki n°2 du team R2CL. « La séance s’est bien passée mais elle a été compliquée. Il ne fallait pas faire d’erreur. Tout le monde s’est un peu cherché. Je suis surpris du résultat » explique le pilote qui fait son retour en endurance.

Etienne Masson ne parvient pas à maintenir la moto du SERT dans le trio de tête et se classe 11è. « Je suis parti en pneu pluie comme tout le monde. J’ai réussi à bien me mettre dans le rythme. J’ai doublé deux ou trois pilotes généralement à l’aise en pneu pluie, j’étais assez content de mon rythme. On a décidé de jouer un petit coup de poker et on a perdu, le drapeau à damier s’est abaissé 2 tours trop tôt » explique le pilote.

La Kawasaki n°11 du SRC Kawasaki, pourtant très prometteuse à l’issue des essais libres de la matinée, obtient la 11è place sur la grille de départ provisoire à l’issue de ces premières séances qualificatives. Gilles Stafler, team manager, explique les raisons cette contreperformance  : « Il suffit de regarder le tableau des manufacturiers pour expliquer notre contreperformance. Je ne suis pas en colère mais je ne fais que constater ».

Même constat pour la BMW n°13 du Penz13.com qui n’accroche que la 30è place. Sur les réseaux sociaux, Kenny Foray s’est fendu d’un « pour la première qualif sous la pluie je me suis senti comme un poisson, mais sans nageoires »

Le classement provisoire s’établit donc ainsi :

  1. Team April Moto Motors Events (Suzuki n°50)
  2. F.C.C TSR Honda (Honda n°5)
  3. Suzuki Endurance Racing Team (Suzuki n°1)
  4. Honda Endurance Racing Team (Honda n°111)
  5. GMT 94 Yamaha (Yamaha n°94)
  6. Junior Team LMS Suzuki (Suzuki n°72) (1ère Superstock)
  7. Team 3ART Yam’Avenue (Yamaha n°36)
  8. YART Yamaha Officiel EWC Team (Yamaha n°7)
  9. Yamaha Viltaïs Experience (Yamaha n°333)
  10. Tati Team Beaujolais Racing (Kawasaki n°4)

Prochain rendez-vous à 20h30 pour une séance d’essais de nuit.

Photo : J’MC Photos ©

Laisser un commentaire