Podium SST

24h Motos : 3ART Yam’Avenue en tête des Superstock

Tout comme la catégorie reine, les motos de la catégorie Superstock se sont livrées à une compétition soutenue. Après plusieurs rebondissements, c’est le team 3ART Yam’Avenue qui arrive en tête.

Une lutte acharnée permet au team 3ART Yam’Avenue de monter sur la première marche du podium. Pourtant, l’équipe ne démarre pas sous les meilleurs auspices puisqu’elle doit remplacer dans l’urgence Gabriel Pons, blessé lors des essais. C’est donc Alex Plancassagne, présent au Mans comme quatrième pilote d’une autre équipe, qui est appelé en renfort : « J’ai essayé de donner le meilleur de moi-même mais heureusement, nous avons un extraterrestre dans l’équipe. »

Louis Bulle explique qu’en dépit de leur très bon résultat, il n’est pas certain que Yamaha France s’intéresse à eux.

La course et l’équipe auront surtout permis de découvrir un jeune pilote très prometteur, Lukas Trautmann, qui aura largement contribué au résultat. Enchanté par sa première participation, il explique « C’est une expérience fantastique. Si j’ai l’occasion de revenir au Mans au sein d’une grande équipe, je n’hésiterai pas à saisir cette opportunité ».

Le trio Jonathan Goetschy, Jimmy Maccio et Kévin Denis, prennent la 2è place au guidon de la Kawasaki n°3 du team AM Moto Racing Competition.  Jonathan Goetschy indique que ce bon résultat n’était pas attendu : « Pour nous c’était tout nouveau, on découvrait une nouvelle machine.  Il a fallu travailler toute la semaine pour mettre au point cette moto. »

Jimmy Maccio précise que les conditions n’étaient pas optimales : « Cette nouvelle moto est arrivée très tard. Nous avons longtemps attendu les pièces racing. Tout le monde a beaucoup travaillé la semaine précédent la course et les mécaniciens sont arrivés au Mans très fatigués. »

Le Team Voelpker NRT 48 by Schubert-Motors offre à BMW son seul podium de la course, la Penz13.com n°13 ayant abandonné dans la catégorie EWC. Malgré la chute de Dominik Vincon, peu après 13 heures à la sortie des « S » bleus, le pilote belge Bastien Mackels se montre satisfait de la course réalisée avec ses coéquipiers  et du classement obtenu : « Après 22 heures de course, nous étions second mais nous avons chuté ce qui nous a fait perdre la deuxième place au profit de la troisième »

Photos : J’MC Photos ©

Laisser un commentaire