24h Motos Honda Racing course

24h du Mans : Honda mène à la consommation

C’est à 15h précise que le départ de la 38e édition des 24 Heures du Mans Moto. Honda mène la course tandis que dans le clan Suzuki et Kawasaki, on est déjà parti à la faute.

Si le début de course nous a offert une belle bataille entre Grégory Leblanc (Kawasaki n°11), Vincent Philippe (Suzuki n°1), Max Neukirchner (Yamaha n°7), depuis c’est la Honda n°111 qui mène la course. C’est notamment grâce à une consommation moindre que Julien Da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foray pointent en tête. Elle possède une vingtaine de secondes d’avance sur la Suzuki n°30 du Suzuki Endurance Racing Team et une cinquantaine sur la Yamaha n°7. Ces deux machines s’échangent leur position au gré des ravitaillements.

Si, aux mains d’Anthony Delhalle, la Suzuki n°30 du SERT a chuté sans grande conséquence, il en est tout autre chose pour la Kawasaki n°11. Vers 17h, alors qu’il venait de prendre le guidon de sa machine, Fabien Foret chute au virage du chemin aux boeufs. S’il a pu rejoindre son stand, 13 minutes ont été perdues. Le Team SRC Kawasaki pointe désormais à la 47e place. « Fabien s’est enflammé et a chuté après deux tours. Ça devient récurant pour lui. Cela va être très compliqué pour nous mais on va continuer », a lâché quelque peu agacé Gilles Staffler, team manager. Depuis, Grégory Leblanc a amélioré le record du tour en course qui est fixé en 1’38″640.

Le GMT#94 cale

Après avoir connu un problème au départ, la Yamaha n°94 du GMT#94 est 4e. « Kenny n’a pas démarré, la moto a calé mais après il a fait une super remontée. Il a ramené la moto en 8e position alors qu’il était au-delà de la 30e place. On sait que nous ne sommes pas loin du rythme de la tête de la course. Attendons de voir mais là on est bien », précise Christophe Guyot, team manager.

24h Motos Kawasaki QERT courseEn catégorie Superstock, c’est la Kawasaki n°95 du Qatar Endurance Racing qui mène la danse devant la Suzuki de l’AM Moto Racing Competition pilotée par Anthony Loiseau, Alexandre Ayer et Robin Camus. La Kawasaki n°33 du Team Traqueur Louit Moto 33 est 3e. La Suzuki n°72 du Junior Team LMS a été retardée suite a une chute de Baptiste Guittet en début de course.

Si les conditions météo sont bonnes, des rafales de vent gênent beaucoup les pilotes. À ce sujet, Sébastien Gimbert (Honda n°111) a expliqué : « C’est très compliqué car d’un tour à l’autre, ces rafales ne sont jamais au même endroit ».

À noter que la course a déjà connu un abandon. La Geco n°114 du Slider Endurance n’a accompli que trois tours et a du renoncer suite à des problèmes de stabilité du train avant.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire