IMGP0188

24h du Mans : BMW s’offre une nouvelle pole position

Demain à 15h, la BMW n°99 du trio Gimbert, Cudlin, Nigon s’élancera depuis la pole position des 24h du Mans. Elle s’était déjà élancée depuis cette place l’an passé.

 

Grâce à un chrono moyen de 1’37″323 la BMW n°99 devance la Kawasaki (1’37″640). « La moto est à notre gout. Elle fonctionne à merveille. Ce qui fait notre force, c’est l’homogénéité de notre équipage. Notre objectif c’est la victoire afin de remercier toutes les personnes qui sont impliqués dans ce projet depuis 3 ans » explique Sébastien Gimbert. Interrogé sur la consommation de sa machine, Erwan Nigon a déclaré : « En 2010, c’était catastrophique et depuis nous avons beuacoup progressé dans ce domaine ». Nous n’en saurons pas plus mais la Kawasaki n°11 pourrait bien avoir un avantage en course.

On s’attendait à ce que Julien Da Costa profite de conditions de piste plus fraiches par rapport à hier pour améliorer son chrono mais le pilote Kawasaki a chuté lors de sa séance qualificative. Globalement, en dehors de Damian Cudlin (1’37″039 aujourd’hui contre 1,37″123 hier), aucun pilote de tête n’a pu améliorer ses chronos. La Suzuki n°1 (1’37″845) est en position d’attente au troisième rang. Au guidon de la Yamaha n°94, David Checa s’est bien essayé aux pneus de qualifications mais le traffic l’a empêché d’améliorer. Checa, Foray et Lagrive s’élanceront depuis la 4e position demain.

Côté challengers, la Yamaha n°7 réalise le 5e temps devant la Yamaha du Maco Racing Team. Gregory Junod s’est d’ailleurs illustré ce matin améliorant son chrono d’hier (1’30″063 aujourd’hui contre 1’40″115 hier). Dans le clan slovaque, on semble avoir trouvé des solutions aux problèmes de châssis rencontrés hier.

En catégorie Superstock, c’est la Suzuki n°50 du Team Motors Events AMT Assurance qui réalise la pole position. Elle s’élancera depuis la 9e position de la grille de départ. Si Hervé Moineau, team manager, a déjà un tableau de marche en tête pour la course, il sait par expérience que celle-ci peu réserver des surprises. « Nous sommes rapides en pneus course. La moto est plaisante à piloter et c’est important pour nous de décrocher le titre » assure Guillaume Dietrich. La Suzuki n°67 du MCP Starteam est seconde devant la Suzuki n°72 du Junior Team LMS.

Comme hier, la MV Agusta s’est illustrée en catégorie Open. Meilleur machine d’une catégorie qui compte 4 motos, la n°16 est 18e au classement générale parmis les machines de la catégorie Formula EWC.

La grille provisoire est ici.

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire