IMGP2490

24h du Mans : 61 engagés pour 56 places

L’ACO a publié la liste des engagés pour les prochaines 24h Moto. 61 engagés pour 56 places disponibles, voilà qui promet déjà du spectacle lors des qualifications.


La voici ! La voici la liste des heureux élus à la 36e édition des 24 Heures Moto.  Une liste qui reflète à merveille le grand intérêt que suscite l’épreuve phare du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2013. Car se sont soixante et une équipes qui ont été autorisées par l’ACO à participer à la plus mythique des courses d’endurance.

La dure loi de la compétition fera que seulement cinquante-six d’entre elles seront sélectionnées pour prendre le départ, samedi 21 septembre à 15 heures, à l’issue des essais qualificatifs. Un plateau conséquent, des équipes performantes et des pilotes de renom sont plus que jamais les composantes de cette nouvelle édition des 24 Heures Moto qui fait le plein de participants. La Kawasaki officielle du SRC, victorieuse des trois dernières éditions, fait figure de favorite. Fabien Foret, pilote de vitesse (Championnat du Monde Supersport et sacré en 2002) et auteur de belles performances en endurance, rejoint l’équipe « des verts » (Leblanc et Salchaud).

Sur ses terres, l’équipe mancelle Suzuki Endurance Racing Team, représentante officielle du constructeur, Championne du Monde en titre et actuellement en tête du championnat aura à cœur d’aller chercher une victoire qui lui échappe depuis 2008. Son équipage (Philippe, Delhalle, Da Costa) reste inchangé depuis le début de l’année.

Trio identique également sur la Yamaha du GMT 94 (Checa, Foray, Lagrive). Ainsi que pour le Yamaha Austria Racing Team (Jerman, Parkes, Waters) qui semble avoir trouvé un bon équipage depuis la manche de Suzuka (Japon).

Si Kawasaki ne roulera que pour la victoire finale, l’attribution du titre 2013 se jouera entre la Suzuki du SERT et les deux Yamaha de l’équipe Yamaha France-GMT 94-Michelin Yamalube et celle du Monster Energy Yamaha-Yart.

BMW tentera de nouveau d’accrocher la classique mancelle à son palmarès avec Gimbert, Barrier et Cudlin alors que Honda sera un autre adversaire consistant en particulier avec les équipes Honda TT Legends (McGuiness, Rutter, Andrews et Dunlop), National Motos (seuls Junod et Four sont engagés pour l’instant) et les prometteurs pilotes de FMA Assurances (Black, Lussiana, Debise).

En catégorie Superstock, le Junior Team Suzuki accueille -et même retrouve- l’un de ses anciens pensionnaires en la personne de Guillaume Dietrich aux côtés de Guittet, Masson et Pouhair. L’équipe Kawasaki Louit Moto 33, autre écurie française favorite de la catégorie, conserve les trois pilotes (Marino, Savadori et Jonchiere) qui ont démontré à plusieurs reprises une grande compétitivité. Les allemands BMW Penz 13, champions en titre de la catégorie, n’annoncent pour le moment pas le nom de leur troisième pilote en plus de Pridmore et Vallcaneras.

À noter aussi, la présence de Renaud Lavillenie. Le récent vice-champion du monde de perche est confirmé au guidon de la Suzuki d’AZ Motos avec Mézard, Dumain et Monneret. Il prend part ce jour aux essais Pré-Le Mans au guidon d’une machine préparée spécialement pour lui.

La qualité du plateau des 24 Heures Moto est chaque année plus remarquable. La 36e édition s’annonce haute en défis sur la piste et dans les stands. Finale du Championnat du Monde FIM d’Endurance Moto, ultime manche du calendrier, l’épreuve mancelle est celle de tous les enjeux. La liste des engagés est ici.

Alors que se déroulent depuis hier les premiers essais libres des 24 Heures Moto, l’Automobile Club de l’Ouest publie ce jour la liste des engagés de la dernière manche du Championnat du Monde FIM d’Endurance qui se déroulera les 21 et 22 septembre prochains.

La voici ! La voici la liste des heureux élus à la 36e édition des 24 Heures Moto.
Une liste qui reflète à merveille le grand intérêt que suscite l’épreuve phare du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2013. Car se sont soixante et une équipes qui ont été autorisées par l’ACO à participer à la plus mythique des courses d’endurance.

La dure loi de la compétition fera que seulement cinquante-six d’entre elles seront sélectionnées pour prendre le départ, samedi 21 septembre à 15 heures, à l’issue des essais qualificatifs.
Un plateau conséquent, des équipes performantes et des pilotes de renom sont plus que jamais les composantes de cette nouvelle édition des 24 Heures Moto qui fait le plein de participants
La Kawasaki officielle du SRC, victorieuse des trois dernières éditions, fait figure de favorite. Fabien Foret, pilote de vitesse (Championnat du Monde Supersport et sacré en 2002) et auteur de belles performances en endurance, rejoint l’équipe « des verts » (Leblanc et Salchaud).

Sur ses terres, l’équipe mancelle Suzuki Endurance Racing Team, représentante officielle du constructeur, Championne du Monde en titre et actuellement en tête du championnat aura à cœur d’aller chercher une victoire qui lui échappe depuis 2008. Son équipage (Philippe, Delhalle, Da Costa) reste inchangé depuis le début de l’année.

Trio identique également sur la Yamaha du GMT 94 (Checa, Foray, Lagrive). Ainsi que pour le Yamaha Austria Racing Team (Jerman, Parkes, Waters) qui semble avoir trouvé un bon équipage depuis la manche de Suzuka (Japon).

Si Kawasaki ne roulera que pour la victoire finale, l’attribution du titre 2013 se jouera entre la Suzuki du SERT et les deux Yamaha de l’équipe Yamaha France-GMT 94-Michelin Yamalube et celle du Monster Energy Yamaha-Yart.

BMW tentera de nouveau d’accrocher la classique mancelle à son palmarès avec Gimbert, Barrier et Cudlin alors que Honda sera un autre adversaire consistant en particulier avec les équipes Honda TT Legends (McGuiness, Rutter, Andrews et Dunlop), National Motos (seuls Junod et Four sont engagés pour l’instant) et les prometteurs pilotes de FMA Assurances (Black, Lussiana, Debise).

En catégorie Superstock, le Junior Team Suzuki accueille -et même retrouve- l’un de ses anciens pensionnaires en la personne de Guillaume Dietrich aux côtés de Guittet, Masson et Pouhair. L’équipe Kawasaki Louit Moto 33, autre écurie française favorite de la catégorie, conserve les trois pilotes (Marino, Savadori et Jonchiere) qui ont démontré à plusieurs reprises une grande compétitivité. Les allemands BMW Penz 13, champions en titre de la catégorie, n’annoncent pour le moment pas le nom de leur troisième pilote en plus de Pridmore et Vallcaneras.

A noter aussi, la présence de Renaud Lavillenie. Le récent vice-champion du monde de perche est confirmé au guidon de la Suzuki d’AZ Motos avec Mézard, Dumain et Monneret. Il prend part ce jour aux essais Pré-Le Mans au guidon d’une machine préparée spécialement pour lui.

La qualité du plateau des 24 Heures Moto est chaque année plus remarquable. La 36e édition s’annonce haute en défis sur la piste et dans les stands. Finale du Championnat du Monde FIM d’Endurance Moto, ultime manche du calendrier, l’épreuve mancelle est celle de tous les enjeux.

Rendez-vous les 21 et 22 septembre pour le dénouement de la saison, l’attribution du titre mondial et surtout la bagarre pour savoir qui s’attribuera la course la plus prestigieuse de l’année !

Alors que se déroulent depuis hier les premiers essais libres des 24 Heures Moto, l’Automobile Club de l’Ouest publie ce jour la liste des engagés de la dernière manche du Championnat du Monde FIM d’Endurance qui se déroulera les 21 et 22 septembre prochains.

La voici ! La voici la liste des heureux élus à la 36e édition des 24 Heures Moto.
Une liste qui reflète à merveille le grand intérêt que suscite l’épreuve phare du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2013. Car se sont soixante et une équipes qui ont été autorisées par l’ACO à participer à la plus mythique des courses d’endurance.

La dure loi de la compétition fera que seulement cinquante-six d’entre elles seront sélectionnées pour prendre le départ, samedi 21 septembre à 15 heures, à l’issue des essais qualificatifs.
Un plateau conséquent, des équipes performantes et des pilotes de renom sont plus que jamais les composantes de cette nouvelle édition des 24 Heures Moto qui fait le plein de participants
La Kawasaki officielle du SRC, victorieuse des trois dernières éditions, fait figure de favorite. Fabien Foret, pilote de vitesse (Championnat du Monde Supersport et sacré en 2002) et auteur de belles performances en endurance, rejoint l’équipe « des verts » (Leblanc et Salchaud).

Sur ses terres, l’équipe mancelle Suzuki Endurance Racing Team, représentante officielle du constructeur, Championne du Monde en titre et actuellement en tête du championnat aura à cœur d’aller chercher une victoire qui lui échappe depuis 2008. Son équipage (Philippe, Delhalle, Da Costa) reste inchangé depuis le début de l’année.

Trio identique également sur la Yamaha du GMT 94 (Checa, Foray, Lagrive). Ainsi que pour le Yamaha Austria Racing Team (Jerman, Parkes, Waters) qui semble avoir trouvé un bon équipage depuis la manche de Suzuka (Japon).

Si Kawasaki ne roulera que pour la victoire finale, l’attribution du titre 2013 se jouera entre la Suzuki du SERT et les deux Yamaha de l’équipe Yamaha France-GMT 94-Michelin Yamalube et celle du Monster Energy Yamaha-Yart.

BMW tentera de nouveau d’accrocher la classique mancelle à son palmarès avec Gimbert, Barrier et Cudlin alors que Honda sera un autre adversaire consistant en particulier avec les équipes Honda TT Legends (McGuiness, Rutter, Andrews et Dunlop), National Motos (seuls Junod et Four sont engagés pour l’instant) et les prometteurs pilotes de FMA Assurances (Black, Lussiana, Debise).

En catégorie Superstock, le Junior Team Suzuki accueille -et même retrouve- l’un de ses anciens pensionnaires en la personne de Guillaume Dietrich aux côtés de Guittet, Masson et Pouhair. L’équipe Kawasaki Louit Moto 33, autre écurie française favorite de la catégorie, conserve les trois pilotes (Marino, Savadori et Jonchiere) qui ont démontré à plusieurs reprises une grande compétitivité. Les allemands BMW Penz 13, champions en titre de la catégorie, n’annoncent pour le moment pas le nom de leur troisième pilote en plus de Pridmore et Vallcaneras.

A noter aussi, la présence de Renaud Lavillenie. Le récent vice-champion du monde de perche est confirmé au guidon de la Suzuki d’AZ Motos avec Mézard, Dumain et Monneret. Il prend part ce jour aux essais Pré-Le Mans au guidon d’une machine préparée spécialement pour lui.

La qualité du plateau des 24 Heures Moto est chaque année plus remarquable. La 36e édition s’annonce haute en défis sur la piste et dans les stands. Finale du Championnat du Monde FIM d’Endurance Moto, ultime manche du calendrier, l’épreuve mancelle est celle de tous les enjeux.

Rendez-vous les 21 et 22 septembre pour le dénouement de la saison, l’attribution du titre mondial et surtout la bagarre pour savoir qui s’attribuera la course la plus prestigieuse de l’année !

Alors que se déroulent depuis hier les premiers essais libres des 24 Heures Moto, l’Automobile Club de l’Ouest publie ce jour la liste des engagés de la dernière manche du Championnat du Monde FIM d’Endurance qui se déroulera les 21 et 22 septembre prochains.

La voici ! La voici la liste des heureux élus à la 36e édition des 24 Heures Moto.
Une liste qui reflète à merveille le grand intérêt que suscite l’épreuve phare du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2013. Car se sont soixante et une équipes qui ont été autorisées par l’ACO à participer à la plus mythique des courses d’endurance.

La dure loi de la compétition fera que seulement cinquante-six d’entre elles seront sélectionnées pour prendre le départ, samedi 21 septembre à 15 heures, à l’issue des essais qualificatifs.
Un plateau conséquent, des équipes performantes et des pilotes de renom sont plus que jamais les composantes de cette nouvelle édition des 24 Heures Moto qui fait le plein de participants
La Kawasaki officielle du SRC, victorieuse des trois dernières éditions, fait figure de favorite. Fabien Foret, pilote de vitesse (Championnat du Monde Supersport et sacré en 2002) et auteur de belles performances en endurance, rejoint l’équipe « des verts » (Leblanc et Salchaud).

Sur ses terres, l’équipe mancelle Suzuki Endurance Racing Team, représentante officielle du constructeur, Championne du Monde en titre et actuellement en tête du championnat aura à cœur d’aller chercher une victoire qui lui échappe depuis 2008. Son équipage (Philippe, Delhalle, Da Costa) reste inchangé depuis le début de l’année.

Trio identique également sur la Yamaha du GMT 94 (Checa, Foray, Lagrive). Ainsi que pour le Yamaha Austria Racing Team (Jerman, Parkes, Waters) qui semble avoir trouvé un bon équipage depuis la manche de Suzuka (Japon).

Si Kawasaki ne roulera que pour la victoire finale, l’attribution du titre 2013 se jouera entre la Suzuki du SERT et les deux Yamaha de l’équipe Yamaha France-GMT 94-Michelin Yamalube et celle du Monster Energy Yamaha-Yart.

BMW tentera de nouveau d’accrocher la classique mancelle à son palmarès avec Gimbert, Barrier et Cudlin alors que Honda sera un autre adversaire consistant en particulier avec les équipes Honda TT Legends (McGuiness, Rutter, Andrews et Dunlop), National Motos (seuls Junod et Four sont engagés pour l’instant) et les prometteurs pilotes de FMA Assurances (Black, Lussiana, Debise).

En catégorie Superstock, le Junior Team Suzuki accueille -et même retrouve- l’un de ses anciens pensionnaires en la personne de Guillaume Dietrich aux côtés de Guittet, Masson et Pouhair. L’équipe Kawasaki Louit Moto 33, autre écurie française favorite de la catégorie, conserve les trois pilotes (Marino, Savadori et Jonchiere) qui ont démontré à plusieurs reprises une grande compétitivité. Les allemands BMW Penz 13, champions en titre de la catégorie, n’annoncent pour le moment pas le nom de leur troisième pilote en plus de Pridmore et Vallcaneras.

A noter aussi, la présence de Renaud Lavillenie. Le récent vice-champion du monde de perche est confirmé au guidon de la Suzuki d’AZ Motos avec Mézard, Dumain et Monneret. Il prend part ce jour aux essais Pré-Le Mans au guidon d’une machine préparée spécialement pour lui.

La qualité du plateau des 24 Heures Moto est chaque année plus remarquable. La 36e édition s’annonce haute en défis sur la piste et dans les stands. Finale du Championnat du Monde FIM d’Endurance Moto, ultime manche du calendrier, l’épreuve mancelle est celle de tous les enjeux.

Rendez-vous les 21 et 22 septembre pour le dénouement de la saison, l’attribution du titre mondial et surtout la bagarre pour savoir qui s’attribuera la course la plus prestigieuse de l’année !

— /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name: »Tableau Normal »; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent: » »; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family: »Calibri », »sans-serif »; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;} –>

Mickael Choplin

Fondateur de GazzInfo

Laisser un commentaire